Accueil » Druidisme et actualités de l’ODD

Atelier de méditation druidique « Au pied de l’Arbre de Lumière »

Sceau Prêtrise de Dahut

La Prêtrise de Dahut propose à ceux qui le souhaitent de partager un moment de méditation druidique, de reconnexion à soi et à ses ressources intérieures.
Après un moment de présentation et de recentrage auprès de l’eau d’une source ou d’une fontaine, nous cheminerons ensemble vers un lieu propice à cette méditation.
La Prêtresse de Dahut appellera alors l’essence de l’Arbre de Lumière depuis le cœur d’AelYs, et sous son ombre protectrice chacun sera guidé dans l’exploration de ce qu’il a à nous apprendre sur la présence à soi et la reliance avec les autres êtres.

méditation druidique arbre de lumière
Après chaque séance, par définition unique, puisque fonction du moment, du lieu et des personnes présentes, un temps de discussion sera ménagé, pour pouvoir partager ses ressentis ou répondre aux questions qui surviendraient.

Cet atelier de méditation druidique est susceptible d’avoir lieu dans différents endroits autour de Locronan et de la plaine du Porzay (Finistère). Le choix du lieu est fait deux à trois jours avant, selon le temps prévu et le ressenti de l’organisatrice.

Prochaine date proposée : dimanche 14 janvier à partir de 15 h

Tarif : 10 euros
Versés à l’association Arantelle, pour le soutien aux activités de l’Ordre Druidique de Dahut.
Merci de prévoir de l’argent liquide ou un chèque à l’ordre de « Arantelle » pour le paiement sur place.

Précisions pratiques :
Prévoyez des vêtements confortables, adaptés au temps, et au fait de demeurer immobile durant une partie de l’atelier (attention au froid en cette saison sombre !).
Prévoyez un coussin ou autre support pour être à l’aise si vous souhaitez vous asseoir sur le sol. Ceci n’est pas obligatoire, mais vous pouvez en ressentir le besoin selon les moments.
Dans la mesure où il se déroule en extérieur, l’atelier peut être annulé si les conditions météorologiques sont défavorables.

Participation ouverte à toute personne se présentant en paix et avec respect.
Merci cependant de bien vouloir vous inscrire au préalable à l’adresse mail aelysarmor@gmail.com. Le lieu de rendez-vous vous sera communiqué en retour, et vous serez prévenus d’une annulation éventuelle en raison des conditions météorologiques ou d’un trop faible nombre de participants (au plus tard 24h à l’avance).

Chaudron de Dahut – Roue 3

Lors de la dernière Pleine Lune, juste après le coucher de Belenos, a eu lieu la Cérémonie du Chaudron, qui marque le début des préparatifs en vue d’Omnia.

À partir de ce moment, et jusqu’à Omnia, Yavanna, prêtresse de Dahut, est à la disposition de toute personne qui en formule la demande pour recevoir (en entretien privé) dans le Chaudron ce qui doit être abandonné ou transformé.

Le contenu du Chaudron sera transformé durant le rituel principal des célébrations d’Omnia par Dahut et Keriwena (Cerridwen), afin que chacun puisse entamer la nouvelle Roue allégé et renouvelé. C’est là un des grands présents de ces Déesses, Maîtresses du Chaudron.

Ahès, troisième Dame du Chaudron, ne participe pas au processus de transformation, mais se tient pour sa part au fond du Chaudron et tend à tous le miroir de la connaissance profonde de soi. À chacun de s’y confronter avec courage pour voir s’y réfléchir ce qu’il sera judicieux de déposer dans le Chaudron…

Merci de bien vouloir utiliser le formulaire de contact pour toute demande de rendez-vous.

Hommage à Belisama

La prochaine cérémonie druidique dédiée à la Déesse Belisama aura lieu dans le foyer de Belisama du pagus de Neved, à l’occasion de la pleine lune du

dimanche 3 décembre 2017

La cérémonie commencera après le coucher du soleil.
Si vous souhaitez connaître l’heure exacte et le lieu du rendez-vous et nous rejoindre pour participer à cet hommage, contactez Yavanna sur contact@druidisme.fr.

Le changement de Roue approche…


Lors de la dernière Pleine Lune a eu lieu la Cérémonie du Chaudron, qui marque l’entrée dans le temps de préparation d’Omnia. Poursuivant sa « progression » apparente dans la saison sombre, Omnia embrasse le Solstice d’Hiver, qui aura lieu juste après le Temps Hors du Temps, au tout début de la Roue 4.

Les prochaines célébrations d’Omnia auront lieu ainsi de la journée 91 du GQ4 de la Roue 3 à la journée 5 du GQ1 de la Roue 4 soit du 11 au 25 décembre 2017 selon le calendrier chrétien grégorien.

Il s’agit d’une période intensive de célébrations qui marque donc le changement de Roue mais qui comprend aussi notamment la veillée des Ancêtres, la fête des Ovates, les bougies omniales, et au cœur du Temps hors du Temps l’hommage à Ogmios, l’ouverture des Portes de l’Autre-Monde, la transformation du contenu du Chaudron  et la fête d’Ahès. Ce ne sont là que quelques-uns des éléments les plus marquants ouverts au public, au côté d’autres célébrations et rites parfois réservés à la classe sacerdotale.

Pour donner quelques dates principales :
13 décembre : Fête des Ovates
15 décembre : Entrée dans le Temps Hors du Temps – Bougies omniales
18 décembre : Cérémonie principale autour de la lune noire : Ogmios, Autre-Monde, Chaudron, fête d’Ahès…
21 décembre : Fin du Temps Hors du Temps, entrée dans la Roue 4 – Solstice d’Hiver en l’honneur de Belenos

Si vous souhaitez participer et recevoir le programme détaillé, n’hésitez pas à contacter l’Ordre Druidique de Dahut sur contact@druidisme.fr.

Pleine Lune du Chaudron

Deuxième Pleine Lune du Grand Quartier 4 de la Roue 3


Cette avant-dernière Pleine Lune de la Roue est aussi appelée Pleine Lune du Chaudron, puisqu’elle correspond au moment où Belisama fixe la Cérémonie du Chaudron, qui ouvre par ailleurs le temps d’Omnia.

Après le coucher de Bel, le Chaudron a ainsi été activé par les sacerdotes concernés, avant que ne se retrouvent ceux qui souhaitaient rendre hommage à Belisama pour se rendre dans son foyer de Neved sous une fine bruine…

Cérémonie intime marquée par le lâcher prise et la complicité, qui se poursuivit par l’enregistrement d’une nouvelle pierre dans l’édifice de l’Ordre Druidique de Dahut, dans l’ambiance calme des bougies et des offrandes parfumées…

Danse et chant dans la douceur


Douceur de l’air comme un cocon
Douceur du regard en une invitation
À entrer en soi, à laisser s’exprimer l’Être
Œil du ciel comme une fenêtre
Vers l’horizon sacré du nom
Chant authentique des tréfonds
Porte la vibration du don
Dansent deux  ailes en canon
Échanges intenses dans l’émotion
D’où naissent les plus belles chansons

Merci à celle qui se reconnaîtra…

Roue druidique de l’ODD

Une Roue druidique visuelle basée sur le rythme lunaire de Belisama

En complément des calendriers de correspondance entre le calendrier païen de l’ODD et le calendrier chrétien grégorien, déjà présents sur la page du site dédiée au calendrier druidique depuis plus de deux ans maintenant, sont désormais disponibles des représentations synthétiques de la Roue druidique, incluant les fêtes sacerdotales, solaires et celles dédiées aux divinités, ainsi que les lunes noires et pleines lunes des treize lunaisons de la Roue.

Ce nouvel outil visuel permet d’embrasser l’ensemble des célébrations en un coup d’œil, et de rendre compte de la danse réciproque des rythmes solaires et lunaires, source de la « mutabilité » des grandes fêtes sacerdotales et en conséquence de la complexité et de la richesse des célébrations païennes, ainsi que nous le rappelions dans l’article sur Le calendrier païen : entre retour aux sources du fond et modernisation de la forme.
Le premier anneau, extérieur, abrite les quatre grandes fêtes sacerdotales, Omnia, Brigia, Dagdia et Lughia, qui servent de base à l’ensemble. Le référentiel est ainsi lunaire, puisque le moment de ces fêtes est fixé par le rythme de Belisama. Le deuxième anneau en allant vers le centre présente les fêtes solaires, équinoxes et solstices, puis le disque central voit le déploiement de toutes les autres célébrations, fêtes de divinités, éclipses, cérémonie du Chaudron…
La lecture commence en haut, avec la lune noire d’Omnia qui marque le début de la Roue, puis elle suit le sens solaire en descendant vers Brigia.

N’hésitez pas à les télécharger sur la page du calendrier et les imprimer pour vous approprier les rythmes du calendrier païen et ne rater aucune fête !

 

Une animation pour constater les décalages entre fêtes lunaires et solaires

L’animation ci-dessus, qui présente la succession des Roues 3 à 7, permet par exemple de percevoir clairement le décalage progressif des fêtes solaires (ainsi que des fêtes de divinités fixées en fonction des solstices et des équinoxes) par rapport à la base lunaire du calendrier, et notamment aux fêtes sacerdotales. Tandis que les célébrations fixées en fonction des fêtes sacerdotales, comme la fête de Ardianna ou la cérémonie du Chaudron paraissent immobiles, les solstices et équinoxes semblent ainsi visuellement « reculer » au fil des Roues !
Bien sûr, tout est relatif : si l’on se place du point de vue de l’année solaire, à laquelle nous avons davantage l’habitude de nous référer, ce sont les fêtes sacerdotales et les cérémonies qui leur sont liées qui paraissent « avancer », ainsi que l’on peut le constater si l’on place ces fêtes sur un calendrier chrétien grégorien classique…

Hommage à Belisama

Première Pleine Lune du Grand Quartier 4 de la Roue 3


Elle est également cette Roue la première Pleine Lune de la Saison Sombre, Lughia ayant eu lieu juste avant l’Équinoxe d’Automne.

À cette occasion, certains sacerdotes, croyants et invités se sont retrouvés dans le foyer de Belisama en Neved pour rendre hommage à cette Noble Aînée, Maîtresse des Lunes et œil du ciel.

Hommage et messages

Offrandes odorantes et pensées tournées vers la Déesse,
Fumées de la matière crépitante et de l’esprit en liesse.
Voix claire dans le crépuscule et serpente grondante,
La pierre ancienne a rappelé sa vibration toujours actuelle,
Son droit au titre de pierre vivante,
Et l’appel puissant de sa jumelle…

Évocation de l’Équinoxe d’Automne Roue 3

Entre les troncs moussus des bois du Tertre, une petite procession serpente,
Entre les montants de la Porte automnale de l’équilibre, l’année s’enfonce,
Derrière le seuil de l’Équinoxe, la Saison sombre se profile,
Derrière le fil de l’horizon, Belenos disparaît.

Au cœur des hommes,
Au centre du cercle,
La lumière s’éveille,
Le feu s’anime.

Lumière intérieure,
Lumière solaire,
Feu de cohésion,
Feu intime.


Belenos invoqué,
Belenos honoré,
Belenos rayonnant,
Belenos enseignant :

« Apparence de déclin
N’est pas réelle vieillesse,
Toujours sur votre chemin,
Je veille, inaltéré, avec justesse.
Le courage de l’engagement, de l’action,
Le respect, la fraternité, la passion,
Je soutiens sans faille,
Mon feu n’est pas de paille.
Saison d’automne n’est pas stellaire décadence,
Mon amour sur vous se déverse avec constance,
Cultivez la graine d’or, la chaleur solidaire,
Alors en vous palpitera ma chaleur solaire… »

Photo de Aurélie Scouarnec (soumise à droits d’auteur). Avec son aimable autorisation.

Et dans le cercle, hommes et femmes deviennent par Sa grâce les membres d’une roue de cohésion, où le feu solaire court de cœur en cœur.

L’émotion palpite,
Les mots se délitent,
Les gorges se nouent,
Larmes sur les joues.

Saison de l’introspection,
Pour descendre en nos tréfonds,
Saisissons le courage à foison,
Dans le soutien de nos compagnons.
Face à la traversée sombre,
Cohésion du nombre !

Mais face au miroir,
Face à la justesse du noir,
Dans l’intimité de la graine d’Or,
Entièreté de l’Être sera seule ressource et trésor…

Rendez-vous en temps voulu au-dessus du Chaudron…

Fêtes druidiques autour de Lughia Roue 3

Les fêtes druidiques de Lughia et de Cerridwen ont eu lieu lors du même moment lunaire, cette Roue 3. Retour sur la cérémonie dédiée à la Déesse des Arts Magiques dans le Monde Vivant et sur celle dédiée à la Voie Rouge et aux artisans, fête culturelle par excellence, célébrations qui ont toutes deux eu lieu en Neved.

La fête de la Déesse Cerridwen

Alors que l’œil de Belenos a disparu derrière l’horizon, des hommes, des femmes et une enfant s’enfoncent dans les bois et marchent dans les lueurs crépusculaires. Ils partent à la rencontre d’un lieu qui appelle et qui ce soir héberge la présence de la Grande Keriwena. Ils portent le Chaudron et les ingrédients odorants et pétillants, les liquides et les poudres… Une fois arrivés, l’officiant en charge de la cérémonie dispose avec précision les lumières et les fioles, prépare le feu…

Dans l’ombre qui s’épaissit, il trace le cercle, puis l’hexacle, et appelle Cerridwen, qui rejoint à sa demande ceux qui sont venus en ce jour lui rendre hommage. Aux offrandes succèdent les chants, et dans le Chaudron infuse l’œuvre de transformation. Des demandes sont entendues et d’autres remises entre les mains de ceux qui ont à reprendre les rênes de leur vie.

Enfin, alors qu’entre la Déesse et les croyants a été échangé tout ce qui avait lieu de l’être, un moment de grâce unit la force qui émane du Chaudron et le Chant qui émane de l’Être :

Ainsi eut lieu cette Roue la célébration en l’honneur de Keriwena, dans l’intimité des bois de Neved, sous une pluie pénétrante mais avec la chaleur du partage et du recueillement, de l’écoute…

La fête sacerdotale de Lughia

Dans l’énergie mouvante initiée par la fête d’Ardianna une demi-lunaison plus tôt, les sacerdotes et les croyants ont investi la clairière polycultuelle au sommet du Tertre pour célébrer les divinités à l’honneur en ce temps de Lughia. Au sein du cercle sacré, ils ont accueilli la jeune Déesse chasseresse qui a apporté le feu de Neved pour animer le cœur du lieu comme le cœur des hommes. Cette fois-ci seul Tanna fut présent, le feu culturel utilisé par les hommes pour transformer le vivant mis à mort et bâtir la Culture. Parfaite incarnation de l’esprit de Lughia, fête de la prédominance de l’état de Mort sur l’état de Vie.

Dans l’espace sacré, chaque divinité fut invoquée et honorée, par des offrandes comme des pensées, par des paroles comme par des actes. Et chacune tour à tour a rappelé une part de son enseignement, en retour de l’attention portée vers elles par les êtres présents.

Hommage à Lugh,
La Main et le Feu clefs de la Culture des hommes,
La Ville comme lieu des retrouvailles

Hommage à Talantia
Respect des Équilibres pour la Survie,
Expérience du Jardin en conscience

Hommage à Morrigan
La Voie Rouge laisse sa trace dans le sable,
Le Gardien entier s’agenouille et se met au service

fêtes druidiques de Lughia Morrigan
Pierre de la Voie Rouge, par Taliesin

Avec ces festivités qui se sont achevées, un nouveau Grand Quartier s’ouvre et se déploie dans les énergies qui vont s’équilibrant vers l’Équinoxe d’Automne. Préparons-nous maintenant au bilan de ce qui a œuvré durant cette saison claire qui s’achève doucement…

Hommage à Belisama

La prochaine cérémonie druidique dédiée à la Déesse Belisama aura lieu dans le foyer de Belisama du pagus de Neved, à l’occasion de la pleine lune du

jeudi 5 octobre 2017.

La cérémonie commencera après le coucher du soleil.
Si vous souhaitez connaître l’heure et le lieu du rendez-vous et nous rejoindre pour participer à cet hommage, contactez Yavanna sur aelysarmor@gmail.com .