Accueil » Druides, Ovates, Bardes, Prêtres et Gardiens

Les fonctions sacerdotales dans l’Ordre Druidique de Dahut

Les sacerdotes* sont les membres du personnel religieux.
Ils sont les relieurs, à mi-chemin entre la sphère sacrée* des Dieux et des Déesses et la sphère profane* des êtres. Ils favorisent la communication, la communion, entre ces sphères, se faisant canal pour l’expression du divin en ce monde comme pour l’envoi des hommages et offrandes des êtres vers les divinités.
Et au-delà de cette fonction « médiane », ils sont au service de tous, réalisant tant le culte des divinités que l’accompagnement et le soutien des êtres.

De ce fait, le chemin sacerdotal* est lourd de conséquences, d’exigences, d’implications auprès des divinités, de l’association de culte et de la communauté. Il demande une totale disponibilité, une capacité à honorer ses engagements sans faillir, un sens du sacrifice et du don de soi.

Devenir sacerdote* est la confirmation ultime de la foi.

Assistants

Ils ont effectué un premier cheminement vers l’entièreté de l’Être et reçu les bases de l’enseignement religieux. Ils sont ainsi à même de seconder les sacerdotes* dans leur travail.
Ils peuvent être localement attachés à une clairière et en porter l’esprit et la mémoire (Vigile), ou bien, selon les cas et selon les moments, être mobiles au sein des régions et des pagus*, et assister un Collège, une Prêtrise, un Conseil, ou un sacerdote* en particulier.
Ils forment en quelque sorte la classe « pré-sacerdotale ». Ils ont déjà des responsabilités et continuent en même temps à se former et à affiner leur compréhension du druidisme* au contact des différents sacerdotes*.
Ils peuvent être soumis selon les cas au secret de certaines Prêtrises ou Collèges.
Ils peuvent conserver ce statut tout au long de leur existence, ou évoluer vers des fonctions sacerdotales* plus avancées, au regard de leurs compétences, affinités, vocation et/ou de l’appel de l’Awen ou des divinités.

Druides

Ils enseignent certains aspects de la Tradition et œuvrent en direction des laïcs* pour la transmettre et l’expliquer. Ce sont des pédagogues, qui rendent accessible la Tradition et expliquent le sens, les symboles, inhérents aux cérémonies et rites.
Ils enseignent également les sciences, le monde de la pensée, les approches spirituelles, la philosophie, la théologie… Ce sont des scientifiques chercheurs dont l’approche vise à articuler notamment Science et Religion.
Ils sont des accompagnants des êtres sur le chemin vers l’autonomie et l’entièreté.
Le Collège des Druides forme et accompagne également plus spécifiquement les cheminants* Assistants.
Ce sont enfin des ambassadeurs, chargés d’assurer la représentation publique du druidisme*. Ils créent un pont entre la religion païenne* et les autres religions.

La divinité patronne des Druides est Dagda, leur fête a lieu durant les célébrations de Dagdia.

Bardes

Barde en résonance
Photo : M. Griot

Un Barde est reconnu comme tel dès lors qu’il reçoit l’inspiration de l’Awen, qu’il a canalisé par la transe bardique.
Les Bardes retrouvent, renouvellent, élaborent la Tradition et en défendent le sens, les valeurs et les symboles. Ils sont à la fois novateurs et conservateurs, au confluent de l’héritage des anciens, passé au crible de l’esprit bardique pour le débarrasser des dégénérescences et des approximations, et de l’esprit de ce qui doit advenir, adjonctions nécessaires pour que la Tradition demeure vivante et adaptée avec justesse au présent.
Le Collège des Bardes porte la mémoire et transmet la Tradition à l’aide de différents supports. Les Bardes incarnent la Tradition et la rendent opérative par l’oralité et certains arts et artisanats.
Ils sont aussi des juges chargés de sanctionner au regard de la Tradition.
Ils œuvrent également au nom du terroir de leur pagus* à l’écoute duquel ils sont et vibrent, accordés à l’Awen et avec leur Être intime.

La divinité protectrice des Bardes est Brigantia, leur fête a lieu durant les célébrations de Brigia.

Ovates

Les Ovates sont au service de toutes les divinités qui œuvrent et font le sacré* à travers eux. Ils ont ainsi accès à de nombreux mystères.
Grâce à cela, ils sont en mesure d’aider tous les êtres, sur tous les plans – physique, psychologique et émotionnel, spirituel et sacré*…
Ils ont accès à certains outils qui leur sont propres pour ces tâches, développés, partagés et transmis au sein du Collège des Ovates.
Ils sont soutenus au long de leur cheminement par les Prêtrises des différentes divinités, jusqu’à leur initiation, à partir de laquelle ils sont considérés comme autonomes.

Du fait de leur positionnement totalement polycultuel, les Ovates n’ont pas à proprement parler de divinité patronne.
La fête des Ovates a lieu durant les célébrations d’Omnia.

Sacerdote en exercice

Prêtres

Un Prêtre est ordonné par un Dieu ou une Déesse, ce qui remplace son ancienne fonction et son ancien statut quels qu’ils soient. Il exécute le sacré* au service exclusif de cette divinité. Au sein de la Prêtrise à laquelle dès lors il appartient, il participe à l’administration du culte de cette divinité.
L’exercice de ce sacerdoce peut prendre des aspects très variés selon la divinité concernée.
Chaque Prêtrise a ses codes spécifiques et une tradition cultuelle propre.

Gardiens (Clairions)

Les Gardiens sont les membres de la Voie Rouge. Celle-ci constitue une partie de la Prêtrise de Morrigana, détachée par la Déesse auprès de Dahut. La Voie Rouge a ainsi pour particularité d’être soumise directement à l’autorité de la dirigeante de l’ODD et des Prêtresses qui l’entourent au sein de la Prêtrise de Dahut.
Les Gardiens sont répartis en neuf tribus, chacune ayant un chef, appelé « Tresse de Morrigana ». La « Première Tresse » est le Gardien qui est à la tête de l’ensemble des tribus.
Les Gardiens peuvent notamment être affectés à la protection des sacerdotes*.
La fête des Gardiens a lieu durant les célébrations de Lughia.

Au sein de la Voie Rouge, il faut considérer la fonction particulière du Clairion, attaché à la clairière polycultuelle principale d’un pagus*, responsable de la protection et de l’animation de la vie de ce pagus au fil des Roues. Il prend en charge l’organisation matérielle des cérémonies ; accueille les laïcs* et sacerdotes* ; supervise le bon déroulement de l’ensemble des animations tout au long des festivités, leur articulation avec les cérémonies sacrées* ; il travaille avec les esprits du pagus dont il a la charge, les divinités localement spécifiquement actives. Il est en relation étroite avec le porteur de l’esprit du pagus, l’Assistant Vigile.

celtic-druide

Les fonctions de Druides ou de Gardiens peuvent être choisies par l’Assistant, sous réserve que son potentiel et ses compétences soient reconnues par le Collège des Druides ou la Prêtrise de Morrigana.
La fonction de Barde peut faire l’objet d’une vocation et d’un début de cheminement au sein du Collège des Bardes, mais la reconnaissance et l’initiation au statut de Barde se font sous réserve d’une transe de l’Awen reconnue par le Collège des Bardes. Il en est de même pour celle d’Ovate, sous réserve dans ce cas de la reconnaissance des divinités dès l’entrée en cheminement.
En revanche, il est des Bardes qui sont naturellement appelés à cette fonction par une transe de l’Awen non recherchée.
Enfin, la Prêtrise n’est pas une fonction qui peut être choisie. Ce sont les divinités qui nomment leurs Prêtres et les ordonnent. Cet appel peut avoir lieu à tout âge de la vie, et amène celui qui l’a reçu à être pris en charge par la Prêtrise appropriée, afin qu’il soit soutenu sur cette voie spécifique.

barre-awen-tribann-odd

Le Conseil des Aînés et le Conseil Sacerdotal

conseil-ainés

Le Conseil des Aînés

Le Conseil des Aînés fonde la Coutume*.
Il est garant de l’application du Grand Dessein et du Destin. C’est la raison pour laquelle les Aînés sont des Divinités principalement anormées, désintéressées de la Culture et des Traditions.
Ainsi ce Conseil n’intervient nullement dans les sphères de pouvoir. Il dispose de son propre fonctionnement et de ses propres structures de contrôle.
Il contrôle les hautes sphères religieuses païennes* dans la conformité du Grand Dessein et du Destin.
Il est constitué d’un représentant par Prêtrise d’Aîné.

Le Conseil Sacerdotal

Le Conseil Sacerdotal est constitué de représentants, élus ou désignés, des Collèges des Druides, des Ovates et des Bardes et des Prêtrises autres que d’Aînés.
Lieu de débats et d’échanges entre les sacerdotes*, il prend des décisions et agit dans l’évolution de la Tradition sur l’ensemble des aspects sacrés* et profanes*.
Il conseille la Prêtrise de Dahut.

Le Conseil des Aînés et le Conseil Sacerdotal peuvent se réunir en congrès sur ordre du Conseil des Aînés.

barre-awen-tribann-odd

* Les termes marqués d’un astérisque font l’objet d’une notice dans le lexique.

HAUT DE PAGE