Accueil » Être druidisant et vivre le druidisme

Vivre le druidisme à nos côtés

célébration druidique
Être druidisant au sein de l’Ordre Druidique de Dahut

Participer aux célébrations dans les Clairières

Tout au long de la Roue, les sacerdotes* organisent les cérémonies sacrées* et convient les laïcs* à les rejoindre pour, à ces occasions, honorer les divinités, faire offrande et exprimer leur foi.
L’organisation de ces cérémonies, bien que suivant un certain cadre formel et des thématiques récurrentes, laisse en son cœur toute la place nécessaire à l’intuition, l’inspiration et l’ouverture au divin. Ceci afin que s’exprime pleinement et librement la volonté et les messages des Dieux comme les hommages, les offrandes et la créativité des êtres. Ce qui suppose d’être totalement présent, dans l’ici et maintenant, sans attentes ni préjugés. Les laïcs* peuvent ainsi vivre et expérimenter, en présence des sacerdotes* de l’Ordre – chargés aussi de veiller à leur préservation face à la puissance du sacré* -, la confiance et la relation en les divinités non pas de manière passive, mais bien dans un esprit de communion, en ayant la possibilité d’exprimer librement ses ressentis et son inspiration.
Les célébrations sacrées* sont gratuites et ouvertes à tous, sous réserve de rencontrer le Clairion responsable du pagus au préalable, et de manifester respect et courtoisie lors de leur déroulement.

S’investir dans le religieux profane

En parallèle des célébrations sacrées*, peuvent être organisés des temps de festivités, des partages et des ateliers qui, pour se développer, nécessitent l’implication des laïcs* dans les Comités des Fêtes et les autres structures profanes* de l’Ordre Druidique de Dahut regroupés au sein de l’association mixte Arantelle. Organisée en départements et pôles (comité des fêtes, médiathèque, chorale, etc.), cette association est, au-delà des temps des cérémonies, le cadre quotidien au sein duquel les laïcs* peuvent soutenir les sacerdotes* pour promouvoir et faire rayonner les valeurs païennes*, développer, vivre et faire vivre l’esprit de communauté, et la Tradition.

barre-awen-tribann-odd

L’accompagnement sur le chemin de l’Être

En plus de leur rôle dans le culte et le service rendu aux divinités, les sacerdotes* de l’ODD sont au service de la communauté druidique* pour l’accompagnement, l’enseignement et le soutien auprès des laïcs*. C’est notamment le cas des Druides pour les questions d’enseignement et d’accompagnement sur les chemins de la connaissance, et des Ovates, pour ce qui concerne le soutien des êtres à tous les niveaux (psychologiques, émotionnels, spirituels et physiques).
Mais de manière générale, selon les limites spécifiques de leur fonction, tous les sacerdotes* de l’Ordre sont tenus d’être disponibles pour répondre aux besoins spirituels et religieux de la communauté des croyants.
Plus spécifiquement, ils sont amenés à accompagner les laïcs* membres de l’ACODD sur le chemin de l’Être, dans la cohérence avec les valeurs fondamentales du druidisme. Cet accompagnement a ainsi notamment comme objectifs pour les personnes concernées :

  • d’aller vers l’entièreté et la connaissance de soi, dans ses ombres comme dans ses lumières,
  • de dépasser ses jugements, se libérer des peurs et des paraîtres,
  • de trouver sa juste place dans le monde,
  • de devenir autonome vis à vis des autres êtres,
  • d’acquérir confiance, en soi et dans le monde et les dieux,
  • enfin de préparer les différents rites initiatiques de passage.

Les sacerdotes sont ainsi également responsables de la préparation et de l’organisation de ces différents rites initiatiques de passage, qui jalonnent l’enfance et l’adolescence : Rite de l’Autonomie, Allumage des Feux de Bel, Cérémonie de l’Âge de la Maturité.

Les rites sociaux

La Présentation à la Communauté, la Bénédiction de l’Amour entre les Êtres et les rites funéraires constituent les rites sociaux publics organisés conjointement par les laïcs* et les sacerdotes* de l’Ordre. Pour plus d’informations, consultez la page évoquant la Vie, l’Amour, la Mort et leurs rites afférents.

Suivre un cursus sacerdotal : cheminer Assistant

Le cheminement d’Assistant constitue pour un païen* une première étape – qui peut être une fin en soi – dans le cursus sacerdotal*. Il s’agit à la fois d’un approfondissement du chemin vers l’Être et de l’expérience du sacré* auprès des sacerdotes*. Il permet un ancrage plus intense de la foi et de la relation au divin. Il suppose engagement, disponibilité et une implication concrète dans la vie de l’ODD.
Le tutorat et l’enseignement auprès des cheminants* Assistants par les sacerdotes de l’Ordre est gratuit.
Pour plus d’informations sur le statut d’Assistant, nous vous renvoyons à la page détaillant les fonctions sacerdotales*.

barre-awen-tribann-odd

* Les termes marqués d’un astérisque font l’objet d’une notice dans le lexique.

HAUT DE PAGE