Accueil » Druidisme et actualités de l’ODD » Témoignage sur Omnia fin de Roue 4 – début de Roue 5

Témoignage sur Omnia fin de Roue 4 – début de Roue 5

Préparatifs et fin de Roue 4

Longue descente depuis la Pleine Lune du Chaudron, sous le signe de l’eau. L’influence de cette grande fête sacerdotale se fit sentir très tôt, et se présenta à nouveau sous un nouvel aspect, imprégné d’émotions et de froid. Vitalité d’une Tradition sans cesse renouvelée, par l’écoute et l’absence de présupposés…

L’if accueillit les cheminantes ovates sous sa frondaison protectrice : enseignements, constats et hommages rendus aux Dieux et aux Déesses, dans la simplicité d’un moment dépourvu d’attentes mais riche de complicité.

Temps Hors du Temps

Les bougies omniales se firent discrètes en cet Omnia de l’eau, et chacun dû traverser le Temps hors du Temps sans le secours de leur chaude lumière, avec pour seul repère la lueur intime de sa graine d’or personnelle.

Enfin vint la cérémonie principale, qui libéra la tension accumulée : invocation du noble Maître du Temps, émotions confiées à l’obscurité complice, murmures honorant la mémoire des ancêtres, et l’appel vibrant d’Ael depuis les profondeurs d’Ys pour accueillir sur le Tertre l’énergie venue du cœur du pagus et enfin l’effondrement des Portes qui permit dans un temps suspendu la fusion des mondes et la palpable immixtion d’un espace dans l’autre…

Puis dans la nuit enfin tombée sur la frondaison des arbres, sur l’appel du sacerdote en charge, arriva dans le cercle la présence massive de la très noble Ahes, dont c’était la Fête au cœur d’Omnia. Chacun vint à sa rencontre, porter son offrande et honorer cette Aînée Maîtresse des Arts magiques en relation avec l’Autre Monde.
Alors seulement le Feu d’Ahes pour la Nouvelle Roue vint éloigner la force de l’Eau noire qui jusque-là engluait les Êtres, et le spectre de la Glace Noire s’éloigna alors même que dans le Chaudron Keriwena et Dahut transformaient pour les Êtres les dépôts de la Roue passée.

Début de la Roue 5

Dans les premières lueurs de l’aube, les sacerdotes se réunirent dans le bois pour fêter le début de cette nouvelle Roue par un feu splendide dédié à Belenos, dont les premiers rayons marquent le retour du Temps pour les Êtres.

Et le feu de Bel se transforma en feu sacrificiel d’Aesus, signifiant par là la coloration du cycle à venir…

Crépuscules lumineux, Pleine Lune Noire, Eau noire produisant le Feu, la confusion fut au cœur de cet Omnia étrange…
Rendez-vous dans une Roue pour découvrir encore un autre visage de cette fête si complexe…

Un commentaire

Laissez un commentaire