Accueil » Évocations des cérémonies » Brigia

Catégorie : Brigia

Bénédiction des talismans par Brigantia – Brigia Roue 5

La bénédiction des Talismans, les fameuses croix de Brigantia, est un moment fort de la cérémonie druidique de Brigia. Brigia, fête de la Vie et des Bardes, est aussi dédiée à Brigantia, Déesse gardienne de la Puissance Créatrice qui œuvre durant la cérémonie pour faire ce cadeau aux invités. Retour sur cette célébration de la Roue 5, sur la confection des croix de Brigantia et leur bénédiction par la Déesse. Par Yavanna.

Cueillette des joncs

On voit à gauche des brins de joncs et de la mousse. A droite une photo avec un panier rempli de brins de jonc, près d'une source d'eau. Ces joncs ont servi à faire les croix de Brigit et permis la bénédiction des talismans
Photos de Yavanna, soumise à droits d’auteur.

Le matériau le plus adapté pour la confection des croix de Brigantia est le jonc frais. Souple et pouvant se plier sans se casser, d’un beau vert brillant, la tige de cette plante est idéale. Par ailleurs, hasard qui n’en est pas un, on la trouve notamment dans les zones humides et/ou marécageuses proches des sources, dont le nettoyage est une autre des activités préparatoires à la fête de Brigia…
Comme pour tout végétal, et tout particulièrement dans la mesure où il va servir à la confection d’un talisman, il est important de cueillir cette plante en conscience, avec respect et attention. Pas question d’arriver en force et couper des touffes entières « pour aller vite ».
Ainsi la veille de Brigia, les cheminantes Ovates sont allés dans le marais près d’une source vive. Après avoir dégagée la source des feuilles mortes qui l’encombraient, elles ont sollicité l’inspiration de la Déesse Airmid, Maîtresse des Bourgeons.
Puis elles ont entrepris une cueillette en conscience : se mettre à l’écoute pour sentir quelles plantes sont prêtes à sacrifier une partie d’elle-même, couper soigneusement les brins un à un, en ne prélevant jamais plus de la moitié d’une touffe, et bien sûr être totalement présent à ce que l’on fait, et remercier.
Au final, la cueillette d’environ 220 brins pour une dizaine de croix a pris plus d’une heure d’évolution précautionneuse dans le marais, de reliance et d’échange intime avec le monde végétal, et leur passage n’a presque pas laissé de traces.

Confection des croix

On voit deux mains qui font un noeud pour attacher une branche de croix de Brigantia posée sur une table.
Photo de Jonathan Konitz, soumise à droits d’auteur. Avec l’aimable autorisation du photographe.

Le matin de la cérémonie eut lieu l’atelier collectif qui permet à chacun de fabriquer sa propre croix. Beaucoup de joie et de détente dans ce moment où les habitués montrent les gestes simples aux nouveaux venus !

Et voilà le résultat !

Il y a deux croix de Brigit / Brigantia posées sur un tapis de mousse au coeur de la forêt.
Photo d’Isabelle Allain, soumise à droits d’auteur. Avec l’aimable autorisation de la photographe.

Et comme toujours la satisfaction de chacun d’avoir pu créer de ses mains. Une première façon de se relier à la Puissance Créatrice dont Brigantia est la gardienne…

Cérémonie de Brigia

Après les prières d’ouverture, voici venir le temps des préparatifs pour la bénédiction des talismans :

Il y a un barde accroupi devant le feu et l'eau de la déesse Brigantia qui prépare l'instant de bénédiction des talismans. Les rayons du soleil traversant les bois dessinent sur le seul les rayons de l'Awen. Autour du barde les invités et deux sacerdotes en cercle regardent la scène.
Photo d’Isabelle Allain, soumise à droits d’auteur. Avec l’aimable autorisation de la photographe.

Eau et feu activés par la Déesse Brigantia.

On voit dans la forêt un barde accroupi devant le feu et l'eau qui exécute, par Brigantia, la bénédiction des talismans. Une ovate se tient debout devant lui, bras tendus vers la scène.
Photo d’Isabelle Allain, soumise à droits d’auteur. Avec l’aimable autorisation de la photographe.

Barde et Ovate œuvrent de concert, tous deux simples vecteurs du sacré issu de Brigantia.

Le barde tend une croix de Brigantia à l'ovate. Scène de la bénédiction des talismans.
Photo de Jonathan Konitz, soumise à droits d’auteur. Avec l’aimable autorisation du photographe.

Chacun amène tour à tour sa croix de joncs, qui de simple objet profane devient talisman une fois bénie grâce au feu et à l’eau de Brigantia.

Il y a la prêtresse du Cornu qui tend ses croix de Brigit au barde qui se laisse oeuvrer par Brigantia pour la bénédiction des talismans.
Photo de Jonathan Konitz, soumise à droits d’auteur. Avec l’aimable autorisation du photographe.

L’eau et le feu mêlés révèlent la brume inspiratrice…

On voit le barde Taliesin souffler sur les braises de son encensoir avant de commencer la bénédiction des Talismans.
Photo d’Isabelle Allain, soumise à droits d’auteur. Avec l’aimable autorisation de la  photographe.

Puis vient le temps de la purification des êtres présents qui le souhaitent.
L’Ovate au cœur de l’espace sacré reçoit et transmet au Barde qui circule dans le cercle et œuvre…

Bénédiction des talismans : Brigantia purifie par l'eau et le feu les personnes qui le souhaitent.
Photo de Jonathan Konitz, soumise à droits d’auteur. Avec l’aimable autorisation du photographe.

Enfin vient le moment de clore la cérémonie par les Vœux sacrés, à chaque fois renouvelés…

On voit les membres de l'ODD en cercle clamer les voeux sacrés.
Photo de Jonathan Konitz, soumise à droits d’auteur. Avec l’aimable autorisation du photographe.

Usage des talismans

Les anciennes croix ont été brûlées au début de la cérémonie, les nouvelles sont maintenant consacrées !
Ces talismans, renouvelés lors de chaque Brigia, ont une action ciblée et précise : ils protègent les foyers contre l’intrusion de désincarnés malintentionnés.
Nous conseillons de les placer à des endroits symboliquement stratégiques, qui ont du sens par rapport à son action magique : au-dessus de la porte d’entrée, sur l’autel familial…

Évocation de Brigia de la Roue 4

La roue tourne. Voici que Brigia est entré en saison claire. Les feux blancs de Belenos, sous l’égide du renouveau printanier, ont fait vibrer le sens de cette fête de la Vie au cœur du pays de Neved. Retour sur cette cérémonie à la fois douce et puissante. Par Taliesin.

Brigia roue 4

Premier jour du deuxième grand quartier de la Roue 4. Premier quartier de lune. Fraîcheur des sous-bois marqués de l’ombre. Douceur de la mousse qui tapisse de vert et d’or les alentours. En le foyer de Brigantia, sous les feux de l’Aîné rayonnant, la lumière a guidé pas, chants et paroles de ceux qui se sont rassemblés pour honorer la Déesse Patronne des Bardes et se mettre au diapason de la Vie.

Brigia roue 4 goutte d'argent
Joncs par l’ovate consciencieusement ramassés au bord de la fontaine du bro Neved. Joncs finement entrelacés de mains qui ont appris à tisser leur talisman bénis par la douce Brigantia en cette journée de fête de la Vie.

Brigia Croix de Brigantia

 

Brigia roue 4 croix de brigantia
Photo de Martine Rembert. Avec son aimable autorisation. Soumise à droits d’auteur.

Puis vient le périple sur la crête du Mont jusqu’au foyer de douceur de Brigantia. Accueil du Barde qui préside à la cérémonie et résonance de l’instant sacré sous le grand manteau protecteur de la Gardienne de la Puissance Créatrice.

Brigia Barde en cérémonie
Photo de Martine Rembert. Avec son aimable autorisation. Soumise à droits d’auteur.

Et marche et œuvre le Barde qui brûle le Temps Ancien et les croix de la Roue précédente. Voici que le faucon s’envole et voit : le passé est mort, le présent prend racine, l’avenir entre en gloire.

Feu de Brigia roue 4

Et chante le Barde, qui fait vibrer les cordes invoquant sa Déesse patronne ! Sa voix monte haut et s’entrelace à celle de l’Ovate en charge qui accueille la Déesse et en reçoit le doux manteau.
Dans la vasque, l’eau de Neved se mêle à l’eau d’AelYs dans le grand miroir lustral de Brigantia. Puis l’eau purificatrice et le feu créateur nourris de la lumière de Brigia recouvrent alors les croix du renouveau, ensemencent le destin des êtres présents en ces lieux. Tout se lave, tout vibre, tout s’accomplit au nom de la Puissance Créatrice qui se meut en chacun d’eux.

Brigia - barde à la lyre
Photo de Martine Rembert. Avec son aimable autorisation. Soumise à droits d’auteur. Lyre fabriquée par l’Atelier Skald.

Dans l’après-midi qui suivit cette célébration, après un repas copieux, tous se rassemblèrent autour de la prêtrise de Dahut qui fit descendre la lumière de Belenos sur l’eau d’AelYs afin d’accorder aux membres présents la bénédiction de la Déesse souveraine.

Lire le message de Brigantia.

Souvenirs de Brigia de la Roue 3

Taliesin
Photo de Timothée M.

Accueillir des invités venus de loin et rendre visite avec eux à la fontaine de Neved. Boue fertile, miroir des eaux, et dans les méandres de la tourbière proche, poussent les joncs qui s’offrent à la cueillette…

Au coucher de Belenos, chanter l’ouverture du cercle sacré et, passée la nuit imprégnée d’une spirale d’attente contenue, saluer au lever du Grand Rayonnant l’émotion d’un moment intense : l’exaltation du Barde Taliesin.

Réunir la communauté et ses invités autour des joncs frais et mettre en commun les savoirs-faire pour les entrelacer et former les talismans de chaque foyer, épais ou fins, réguliers ou maladroits, mais toujours insufflés d’une intention sincère.

Imbolc Brigia forêt

Se rendre ensuite ensemble au cœur de Neved, dans le foyer de Brigantia, pour la cérémonie sacrée qui célèbre la Vie, fête les Bardes et honore Brigantia.

La Déesse au manteau protecteur nous fit l’honneur de sa présence subtile, bénissant d’eau et de feu les talismans de croix de joncs entrelacés par l’intermédiaire du Barde portant bandeau d’argent. Elle reçut avec grâce les offrandes et salua la sincérité et le respect de la présence de chacun, dans ce cercle intime au cœur des bois moussus.

Chant vibrant de l’Awen du nouveau Barde exalté ; prières des sacerdotes et écho des croyants ; voix entrelacées des participants en offrande à la douce Brigantia ; souffle puissant du vent aux échos d’Océan ; bénédiction grondante de Taranis pour accompagner celle de Brigantia sur le talisman du foyer de la communauté : vibrations des dieux et des hommes mêlées, force de la reliance exprimée, partagée, jusqu’au tréfond des êtres.

Grêle, pluie, bourrasques, rayons de soleil perçant la couche cotonneuse, et même un roulement de tonnerre : les évènements météorologiques suivirent le flux du rituel, témoignant de l’attention des divinités.

Lait blanc nourricier et chouchenn doré passant de main en main après les offrandes sacrées, comme un double cordon liquide qui relie une nouvelle fois les hommes et les dieux, et les hommes entre eux.

Photo de Gwenola T.

Revenir dans la chaleur et à l’abri pour partager dans la joie le buffet festif préparé par le comité des fêtes d’Arantelle, discuter, se sécher et se remettre un peu avant de ressortir, car les célébrations continuaient…

Savourer les rayons de Belenos se déversant sur le sommet de la colline alors que chacun se présentait devant la Prêtresse de Dahut pour recevoir la Bénédiction par l’Eau des Étoiles et entendre les mots qui touchent l’être.

Faire résonner la terre du cri de Morrigan qui appelle, depuis les hauteurs du tertre jusqu’aux tréfonds des pagus, ceux qui souhaitent rejoindre la Voie Rouge à se mettre en chemin et à venir saisir l’épée, à se mettre avec courage en quête d’eux-mêmes et au service de tous…
Car c’était en même temps que Brigia le temps de la Fête de Morrigana.

Savourer ensuite avec émotion le présent surprise d’un invité : une tarte aux pommes réalisée dans l’impulsion de l’instant, au milieu des discussions et avec la participation des enfants, guidés avec bienveillance, une tarte garnie d’amour et de chaleur autant que de fruits, parfaite incarnation de la générosité, du sens du partage et de l’écoute de la justesse dont l’Ordre Druidique de Dahut souhaite rayonner autour de lui. La pomme, fruit qu’offre la Déesse Dahut au monde, fut ainsi reçue et partagée entre tous, dans la simplicité d’un moment fluide et spontané.

Saveurs et vibrations, sourires et chaleur humaine, reliance et simplicité, voilà pour témoignage de cette journée que chacun vit se terminer avec une pointe de regret… mais surtout en emportant en soi l’écho de la reliance vécue.

Fête de Brigantia – Brigia Roue 2

Sous l’égide de Brigantia

Ô Brigantia, voici venir le temps de tes honneurs !  Que chante l’eau, que danse le feu !

BRIGIA ! L’eau a chanté à la source du Bro Neved, le long des roches de la montagne.

Brigia eau source

L’eau des sources a cascadé fraîche et vibrante sous la lumière de Brigantia.

Brigia fontaine

Du jonc a été ramassé à cette occasion pour confectionner les croix de la Déesse, destinées à être activées par elle si elle le souhaite.

Brigia et croix de Brigantia

Si Brigia est lustration de tous en profondeur, comme en surface, il est aussi exaltation de la Vie en puissance gouvernée par le Souffle d’Ulatis, puissance créatrice qu’apporte en l’Homme la Déesse Brigantia. Celle-ci gouverne la puissance créatrice des hommes, exalte leur créativité qui fonde la culture et la Tradition d’où sa protection accordée aux Bardes.
Au cours d’une cérémonie limpide et douce, le feu créateur s’est ainsi confronté à l’eau qui renforce le métal des forgerons. Leur deux lumières de clairvoyance ont nourri les membres de l’Ordre présents en cette journée radieuse.

tribann-awen-trois-rayons

La cérémonie de Brigia dans le foyer de Brigantia

Brigia-foyer de Brigantia

Brigia !
Après une période de tempêtes qui a lavé et mis à terre ce qui devait mourir, la lumière de Brigantia s’est répandue sur les Terres de Neved.

Brigia-croix-brigit-druidisme-01

Les membres de l’Ordre se sont rassemblés pour honorer la douce Brigantia en cette journée fraîche et rayonnante et pour fêter les puissances de Vie en exaltation.

Brigia-croix-brigantia-druidisme-03

Ulatis, puissance de Brigantia en la lumière de l’eau et du feu, a jailli telle une fontaine et abreuvé les membres présents qui ont reçu bénédiction de la Déesse, qui a également activé les talismans pour la Roue en cours.

Brigia (Imbolc) Roue 1 en Neved

Brigia, anciennement appelé « Imbolc », vibre un premier quartier de lune. Fête des bardes. Fête des forgerons. Retour sur cette fête de la Roue 1.

Imbolc et Morrigan

Épée tendue dans la nuit. Honneurs rendus à Morrigana aux neuf tresses et aux neuf tribus en ce jour de premier quartier de lune.
Nous sommes au cœur des trois jours de Brigia. Sur le tertre, une douce brume, une pluie fine et le froid persistant de la saison sombre accueillent les invités qui rejoignent le Clairion pour participer à la cérémonie de ce soir.

Chor’l s’est endormi profondément, sevré de lumière. La glace persiste. La terre, toujours en repos, cependant se réchauffe lentement, alors que Belenos croît de jour en jour. Le serpent, lui, se love sous les racines du bouleau. Le blaireau gratte le sol et hume l’air sauvage, puis s’enfonce dans la nuit demi-lunaire avec ses frères.

Imbolc : Honneurs rendus à la rayonnante.

Gloire à Brigantia, Patronne des Bardes, si proche des hommes et qui a bénit l’eau et le feu purificateurs des trois chaudrons.

La roue tourne.
Le printemps est en germe, alors que Brigia traverse la Roue. L’esprit du loup qui règne sur le pagus de Neved se soumet aux cycles. La louve au pelage blanc comme le lait et aux pupilles d’argent rondes comme la lune rejoint le mâle pour s’accoupler avec elle.

La meute de Neved est en devenir.

En lire plus : Par l’Awen et l’eau sacrée de Brigia par Taliesin.

Brigia (Imbolc) Roue 1 en AelYs

À la fontaine d’AelYs, le bassin rond miroir des cieux, nettoyé des graviers et feuilles mortes et paré d’une offrande florale, offre la bénédiction de son eau lustrale.


Au cœur de l’espace sacré, le foyer aux écailles de dragon accueille le feu purificateur qui consume les scories des offrandes de la roue passée.