Accueil » Évocations des cérémonies » Fêtes de Belisama

Catégorie : Fêtes de Belisama

Fêtes du Panthéon de la Vie et Équinoxe de Printemps de la Roue 5

Les fêtes du Panthéon de la Vie sont toujours des moments exaltants et intenses. Il y a quelques jours eut lieu une conjonction particulièrement féconde pour tous les êtres : la Pleine Lune qui marque la fête du Maître des Animaux, Kernunos, était la même que celle de la fête d’Airmid, Maîtresse du Monde Végétal, et tout cela en même temps que la fête de Belenos de l’Équinoxe de Printemps qui marque le passage de la Saison Sombre à la Saison Claire. Le moment idéal pour semer les graines d’un renouveau, qu’il soit physique, de projet, et bien sûr spirituel… Par Yavanna.

Fête d’Airmid

Pour ouvrir ce temps d’hommages et d’offrandes, sacerdotes et invités se sont rendus dans une nouvelle clairière polythéiste sur le Tertre pour honorer Airmid, Maîtresse des Bourgeons, celle qui initie cette force germinatrice de la vie qui explose, des cellules qui se multiplient et créent de nouvelles formes : feuilles, fleurs, branches de l’année, tiges souples et pollens dans le souffle du vent printanier…

Marche lente au rythme du Monde Vert, offrandes d’eau de source, de graines remises à la terre, émotions et paroles chargées de sens…

Fête du Kornu

Puis vint le temps de se rendre dans l’Antre de Kernunos, pour honorer le Maître des Animaux et des Instincts.

Fêtes du Panthéon de la Vie : celle du Cornu/Kernunos avec le prêtre devant le feu entouré de la prêtresse, des ovates et d'un fidèle/
Photo de Jonathan Konitz, soumise à droits d’auteur. Avec l’aimable autorisation du photographe.

Laisser à la porte du lieu les artefacts de la culture, se rassembler autour de feu, sentir pulser en soi les battements puissants du réveil de la Vie, et les faire résonner de ses pieds nus sur la terre brune, et offrir enfin au Prêtre alcool et vibrations du chant qui vient du fond des tripes…

Équinoxe de Printemps

Après une pause bien méritée et l’accueil de nouveaux invités, nous voici de retour sur le haut du Tertre, pour rendre hommage à Belenos, Maître des Étoiles, en ce temps d’équilibre et de passage d’une saison à l’autre.

Invocation en duo de l’Aîné rayonnant…

Fêtes du Panthéon de la Vie : équinoxe de Printemps
Photo de Jonathan Konitz, soumise à droits d’auteur. Avec l’aimable autorisation du photographe.

… Soin du feu qui finalement dansera grâce à l’énergie des agrumes séchés souvenir du sacrifice des végétaux durant la Saison Sombre :

Fêtes du Panthéon de la Vie : feu de la vie, feu de Belenos
Photo de Jonathan Konitz, soumise à droits d’auteur. Avec l’aimable autorisation du photographe.

… Et enfin le cri des êtres vers le soleil pour s’engager pleinement dans la vitalité de la Saison Claire.

Fêtes du Panthéon de la Vie : on voit la prêtresse du Cornu crier le nom de Belenos.
Photo de Jonathan Konitz, soumise à droits d’auteur. Avec l’aimable autorisation du photographe.

Pleine Lune

Enfin, dans l’intimité du foyer de Belisama, chacun put remercier et faire offrandes à la Maîtresse des Lunes et des Cycles, l’Œil du ciel dont la danse contribue à fixer les temps pour les célébrations sacrées.

 

Inspiration de la première Éclipse lunaire de la Roue 4

Appel de la danse sur l’échine du Dragon,
Accueil aimable dans la lueur des rayons,
Puis vient l’urgence qui rétrécit le temps,
La main qui serre, le cri des Aimants.

La main guide les invités en spirale,
Aliya attire l’Être dans la danse infernale,
Celle qui se donne soudain s’envole,
Gigue des Bel-Aimants et cabrioles.

Peinture numérique et photomontage par Taliesin. L’éclipse lunaire était visible dans l’hémisphère sud.

Fumée légère,
Message d’air,
Souffle puissant,
Message rugissant.

L’œil du foudroyé nous scrute,
De la Baie arrive la pluie brute,
Fine grêle fouette les joues,
L’Ovate s’agrippe à la proue.

Vaisseau de l’éclipse dans la tempête,
Nous secoue des pieds à la tête,
Et nous dépose au pied de l’eau,
Devant la fontaine dans son enclos…

Pleine Lune du Chaudron

Deuxième Pleine Lune du Grand Quartier 4 de la Roue 3


Cette avant-dernière Pleine Lune de la Roue est aussi appelée Pleine Lune du Chaudron, puisqu’elle correspond au moment où Belisama fixe la Cérémonie du Chaudron, qui ouvre par ailleurs le temps d’Omnia.

Après le coucher de Bel, le Chaudron a ainsi été activé par les sacerdotes concernés, avant que ne se retrouvent ceux qui souhaitaient rendre hommage à Belisama pour se rendre dans son foyer de Neved sous une fine bruine…

Cérémonie intime marquée par le lâcher prise et la complicité, qui se poursuivit par l’enregistrement d’une nouvelle pierre dans l’édifice de l’Ordre Druidique de Dahut, dans l’ambiance calme des bougies et des offrandes parfumées…

Danse et chant dans la douceur


Douceur de l’air comme un cocon
Douceur du regard en une invitation
À entrer en soi, à laisser s’exprimer l’Être
Œil du ciel comme une fenêtre
Vers l’horizon sacré du nom
Chant authentique des tréfonds
Porte la vibration du don
Dansent deux  ailes en canon
Échanges intenses dans l’émotion
D’où naissent les plus belles chansons

Merci à celle qui se reconnaîtra…

Hommage à Belisama

Première Pleine Lune du Grand Quartier 4 de la Roue 3


Elle est également cette Roue la première Pleine Lune de la Saison Sombre, Lughia ayant eu lieu juste avant l’Équinoxe d’Automne.

À cette occasion, certains sacerdotes, croyants et invités se sont retrouvés dans le foyer de Belisama en Neved pour rendre hommage à cette Noble Aînée, Maîtresse des Lunes et œil du ciel.

Hommage et messages

Offrandes odorantes et pensées tournées vers la Déesse,
Fumées de la matière crépitante et de l’esprit en liesse.
Voix claire dans le crépuscule et serpente grondante,
La pierre ancienne a rappelé sa vibration toujours actuelle,
Son droit au titre de pierre vivante,
Et l’appel puissant de sa jumelle…

Éclipse lunaire Roue 1

L’union totale de Belenos et Belisama

Belenos et Belisama ont dansé et se sont unis, cette nuit d’éclipse lunaire. Les Aînés furent honorés comme il se doit.

éclipse lunaire - Belenos et Belisama

Bel, Beli, Belisama !
Bel, Belen, Belenos !

Voici venir le temps
De la célébration silencieuse
De vos puissances célestes !

Tandis que dans l’Autre-Monde
Tout chante et vibre pour vous honorer,
En ce bas monde mortel,
Hommes et femmes dorment.
Mais certains demeurent…
Et veillent…
Et lèvent les yeux vers le ciel…

éclipse lunaire cérémonie druidique

Bel, Beli, Belisama !
Bel, Belen, Belenos !

Voici que survient dans l’océan d’étoiles
L’union des Aînés rayonnants, gouvernée par Aliya l’Aimante.
Lumière et ombre en osmose,
Silence rougeoyant d’ivresse.
Au cœur de la nuit,
La flamme danse dans le froid vent d’automne,
Et la chouette, immobile, contemple l’œil rougeoyant de Belisama.

éclipse lunaire flamme

Cette nuit-là, après une Cérémonie du Chaudron bien remplie effectuée dans le pagus d’AelYs, les clairions de Neved et AelYs se sont retrouvés pour célébrer l’éclipse lunaire exceptionnelle, l’union de Belenos et Belisama. Taliesin a tracé sur le sol les symboles sacrés des deux Aînés : l’œil de Belisama croisé avec le cœur ardent de Belenos, puis a allumé la flamme de l’Union. Au matin, le symbole de l’éclipse lunaire rayonnait encore sur la terre de Neved.

éclipse lunaire symbole

 

Photo de la lune : Martine Maillard (avec l’aimable autorisation de l’auteure).