Accueil » Évocations des cérémonies » Fêtes de Kernunos

Catégorie : Fêtes de Kernunos

Fêtes du Panthéon de la Vie et Équinoxe de Printemps de la Roue 5

Les fêtes du Panthéon de la Vie sont toujours des moments exaltants et intenses. Il y a quelques jours eut lieu une conjonction particulièrement féconde pour tous les êtres : la Pleine Lune qui marque la fête du Maître des Animaux, Kernunos, était la même que celle de la fête d’Airmid, Maîtresse du Monde Végétal, et tout cela en même temps que la fête de Belenos de l’Équinoxe de Printemps qui marque le passage de la Saison Sombre à la Saison Claire. Le moment idéal pour semer les graines d’un renouveau, qu’il soit physique, de projet, et bien sûr spirituel… Par Yavanna.

Fête d’Airmid

Pour ouvrir ce temps d’hommages et d’offrandes, sacerdotes et invités se sont rendus dans une nouvelle clairière polythéiste sur le Tertre pour honorer Airmid, Maîtresse des Bourgeons, celle qui initie cette force germinatrice de la vie qui explose, des cellules qui se multiplient et créent de nouvelles formes : feuilles, fleurs, branches de l’année, tiges souples et pollens dans le souffle du vent printanier…

Marche lente au rythme du Monde Vert, offrandes d’eau de source, de graines remises à la terre, émotions et paroles chargées de sens…

Fête du Kornu

Puis vint le temps de se rendre dans l’Antre de Kernunos, pour honorer le Maître des Animaux et des Instincts.

Fêtes du Panthéon de la Vie : celle du Cornu/Kernunos avec le prêtre devant le feu entouré de la prêtresse, des ovates et d'un fidèle/
Photo de Jonathan Konitz, soumise à droits d’auteur. Avec l’aimable autorisation du photographe.

Laisser à la porte du lieu les artefacts de la culture, se rassembler autour de feu, sentir pulser en soi les battements puissants du réveil de la Vie, et les faire résonner de ses pieds nus sur la terre brune, et offrir enfin au Prêtre alcool et vibrations du chant qui vient du fond des tripes…

Équinoxe de Printemps

Après une pause bien méritée et l’accueil de nouveaux invités, nous voici de retour sur le haut du Tertre, pour rendre hommage à Belenos, Maître des Étoiles, en ce temps d’équilibre et de passage d’une saison à l’autre.

Invocation en duo de l’Aîné rayonnant…

Fêtes du Panthéon de la Vie : équinoxe de Printemps
Photo de Jonathan Konitz, soumise à droits d’auteur. Avec l’aimable autorisation du photographe.

… Soin du feu qui finalement dansera grâce à l’énergie des agrumes séchés souvenir du sacrifice des végétaux durant la Saison Sombre :

Fêtes du Panthéon de la Vie : feu de la vie, feu de Belenos
Photo de Jonathan Konitz, soumise à droits d’auteur. Avec l’aimable autorisation du photographe.

… Et enfin le cri des êtres vers le soleil pour s’engager pleinement dans la vitalité de la Saison Claire.

Fêtes du Panthéon de la Vie : on voit la prêtresse du Cornu crier le nom de Belenos.
Photo de Jonathan Konitz, soumise à droits d’auteur. Avec l’aimable autorisation du photographe.

Pleine Lune

Enfin, dans l’intimité du foyer de Belisama, chacun put remercier et faire offrandes à la Maîtresse des Lunes et des Cycles, l’Œil du ciel dont la danse contribue à fixer les temps pour les célébrations sacrées.

 

Cérémonies du Panthéon du Monde Vivant

Pleine Lune du serpent. Une journée intense, riche de rencontres humaines, sous le regard de Belisama pour honorer le Panthéon du Monde Vivant en ce début de Saison Claire. Hommages à Airmid, un des Maîtres du monde végétal et Kernunos, Maître du monde animal. Retour sur ces instants très beaux et très forts. Par Yavanna.

Cérémonie du Monde Vivant en l’honneur d’Airmid

Être seul humain dans un univers intensément peuplé d’êtres animés d’une autre sensibilité et vivant sur un autre rythme, telle est la posture du sacerdote qui attend avec patience dans le cercle pour préparer la cérémonie. Douce pluie qui vient commencer à nourrir l’espace du cercle, comme une offrande venue du ciel, complicité de Taranis…

Monde vivant Cérémonie dédiée à Airmid

Arrivent les invités, et après les prières d’usage qui leur rappellent les valeurs qui soudent les druidisants, vient le temps de l’appel de la Déesse Airmid et des offrandes. En écho à la pluie, les offrandes d’eau de pluie sont accueillies en premier, puis viennent les eaux de sources, riches de leur passage sous la terre et de la mémoire des pagus dont elles sont issues. Ensuite les plantes séchées de l’année passée, dont toute l’eau vitale s’est évaporée, sont rendues à la terre pour venir enrichir l’humus nourricier. Enfin les graines vivantes sont confiées à la terre pour honorer la force vitale végétale dans laquelle Airmid s’incarne.

Monde vivant Cérémonie dédiée à Airmid

Après les offrandes, vient le présent d’Airmid : grâce au sacrifice de quelques bourgeons d’une plante se tenant dans le cercle, elle guide chacun dans une méditation sur la force vitale, l’élan du bourgeonnement qui fait du monde végétal un maître possible pour le règne animal dans la reconnexion à ses ressources intérieures.

Sentir dans le minuscule concentré de feuilles en puissance toute la puissance de la sève qui pousse à l’émergence de la vie, aussi intense qu’un accouchement…

Monde Vivant - bourgeonnement

 

Cérémonie du Monde Vivant en l’honneur du Cornu

Après un repas sous l’égide du vin et de la viande, investir un autre lieu pour honorer l’autre facette du Panthéon de la Vie : le Maître du règne animal, Kernunos. Spirale autour du feu à venir, concentration de forces contenues, offrandes d’ivresse au Cornu et en retour, Bénédictions des Chaudrons par le Prêtre pour ceux qui en ont besoin.

Le Feu s’anime au cœur du cercle, au creux du ventre des hommes et enfin c’est l’explosion !

Monde vivant Cérémonie dédiée à Cernunnos

Explosion de Vie, cris et danse des pas sur la terre : le Serpent guide les animaux que nous sommes dans l’expression de cet élan vital et instinctif que nous oublions trop souvent…

Monde vivant Cérémonie dédiée à Cernunnos

 

Célébration en l’honneur de Cernunnos, Aesus et Airmid

Feu offertoire
Feu offertoire, ici dédié à Cernunnos par son prêtre

Trente-huitième journée du Deuxième Grand Quartier de la Roue 2 : pleine lune. Émergence et manifestation de la Vie en gloire en ce jour béni, sous l’œil témoin de la Grande Belisama qui a dispensé sa puissance sur Terre. Journée radieuse sous les rayons du flamboyant Belenos qui a frappé les Terres de Neved avec abondance et générosité. Journée de fête enfin et surtout, dédiée au Panthéon de la Vie que représentent le Grand Cornu, déité du monde animal et des forces génésiaques ainsi que les Divinités du règne végétal que sont Aesus au racines ancrées dans l’humus et Airmid élancée vers le ciel.  Le feu Hounid a crépité, a chanté, a dansé, vaillant, en présence de Cernunnos qui a grondé et béni les animaux en ces lieux.

La Vie a trouvé son accomplissement en cette journée unique, avec la naissance d’un nouvel enfant venu agrandir la fraternité de l’Ordre dans la joie et la gratitude.