Accueil » Évocations des cérémonies

Catégorie : Évocations des cérémonies

Inspiration de la première Éclipse lunaire de la Roue 4

Appel de la danse sur l’échine du Dragon,
Accueil aimable dans la lueur des rayons,
Puis vient l’urgence qui rétrécit le temps,
La main qui serre, le cri des Aimants.

La main guide les invités en spirale,
Aliya attire l’Être dans la danse infernale,
Celle qui se donne soudain s’envole,
Gigue des Bel-Aimants et cabrioles.

Peinture numérique et photomontage par Taliesin. L’éclipse lunaire était visible dans l’hémisphère sud.

Fumée légère,
Message d’air,
Souffle puissant,
Message rugissant.

L’œil du foudroyé nous scrute,
De la Baie arrive la pluie brute,
Fine grêle fouette les joues,
L’Ovate s’agrippe à la proue.

Vaisseau de l’éclipse dans la tempête,
Nous secoue des pieds à la tête,
Et nous dépose au pied de l’eau,
Devant la fontaine dans son enclos…

Fêtes d’Omnia Roues 3/4 et du 1er Solstice d’Hiver Roue 4

Une période de fêtes druidiques est un moment vécu de manière très forte par ceux portés par leur foi et ceux en quête de reliance et de sens. L’instant qu’a constitué le passage de la Roue 3 à la Roue 4 a été exceptionnellement intense et d’une qualité très sombre, car Omnia a été au plus près du Solstice d’Hiver, dont la célébration a ouvert la Roue 4. Retour sur ces moments de reliance et de fête. Par Yavanna.

Fête des Ovates

Échanges feutrés au cœur de l’intimité du Bosquet des Ovates, discussion au pied d’un if accueillant, hommage rendu à Sucellos et Maïwena. Cette Roue la fête des Ovates fut sous le signe de la simplicité et de l’écoute, terreau fertile de l’humilité indispensable à cette posture sacerdotale…

Bougies Omniales

Une fois tous les préparatifs nécessaires effectués, cercles ouverts et esprits tendus vers la subtile manifestation du sacré, alors fidèles comme invités purent accueillir le Temps Hors Du Temps sur les hauteurs d’AelYs, face à la Baie comme à la Terre des hommes.


Et là furent allumées les bougies omniales qui accompagnèrent chacun tout au long de ce Temps hors du calendrier jusqu’à la cérémonie de Lune Noire…

Lune Noire

Apaisement du froid autour du feu des hommes,
Ouverture des êtres qui saluent la puissance d’Ogmios,

fête d'Omnia - feu
Photo de Aurélie Scouarnec (soumise à droits d’auteur). Avec son aimable autorisation.

Apaisement des relations dans l’hommage aux Ancêtres,
Ouverture des Portes par le marteau du Passeur Sucellos,

Fête d'Omnia
Photo de Aurélie Scouarnec (soumise à droits d’auteur). Avec son aimable autorisation.

Apaisement des émotions par la transformation,
Ouvertures des failles au fond du Chaudron.

Fête dans le Temps Hors du Temps
Photo de Aurélie Scouarnec (soumise à droits d’auteur). Avec son aimable autorisation.

Fête d’Ahès

Hommage vibrant des vivants à la Maîtresse des Arts Magiques en relation avec l’Autre-Monde et l’état de Mort :

Cris dans la nuit et ronde autour du feu,
Appel de l’Aînée sous les obscurs cieux,

Fête d'Ahès et feu d'Ahès
Photo de Aurélie Scouarnec (soumise à droits d’auteur). Avec son aimable autorisation.

Bénédiction de la sombre Dame,
Transformation du feu en magique Flamme,

Fête druidique et dévotion de l'ovate
Photo de Aurélie Scouarnec (soumise à droits d’auteur). Avec son aimable autorisation.

Présences multiples, regards attentifs,
Depuis le cœur du cercle jusqu’aux confins de l’if…

Solstice d’Hiver

Saluer le Premier Regard de Belenos et sentir le Temps reprendre sa course avec une nouvelle Roue qui commence…


Honorer le Rayonnant Bel sous la voûte de Neved…

fête druidique - solstice d'hiver
Photo : Elanor P.

Entendre de l’Aîné aux Étoiles l’annonce d’une nouvelle Ère,
Sous le signe énigmatique du Serpentaire…

Pleine Lune du Chaudron

Deuxième Pleine Lune du Grand Quartier 4 de la Roue 3


Cette avant-dernière Pleine Lune de la Roue est aussi appelée Pleine Lune du Chaudron, puisqu’elle correspond au moment où Belisama fixe la Cérémonie du Chaudron, qui ouvre par ailleurs le temps d’Omnia.

Après le coucher de Bel, le Chaudron a ainsi été activé par les sacerdotes concernés, avant que ne se retrouvent ceux qui souhaitaient rendre hommage à Belisama pour se rendre dans son foyer de Neved sous une fine bruine…

Cérémonie intime marquée par le lâcher prise et la complicité, qui se poursuivit par l’enregistrement d’une nouvelle pierre dans l’édifice de l’Ordre Druidique de Dahut, dans l’ambiance calme des bougies et des offrandes parfumées…

Danse et chant dans la douceur


Douceur de l’air comme un cocon
Douceur du regard en une invitation
À entrer en soi, à laisser s’exprimer l’Être
Œil du ciel comme une fenêtre
Vers l’horizon sacré du nom
Chant authentique des tréfonds
Porte la vibration du don
Dansent deux  ailes en canon
Échanges intenses dans l’émotion
D’où naissent les plus belles chansons

Merci à celle qui se reconnaîtra…

Hommage à Belisama

Première Pleine Lune du Grand Quartier 4 de la Roue 3


Elle est également cette Roue la première Pleine Lune de la Saison Sombre, Lughia ayant eu lieu juste avant l’Équinoxe d’Automne.

À cette occasion, certains sacerdotes, croyants et invités se sont retrouvés dans le foyer de Belisama en Neved pour rendre hommage à cette Noble Aînée, Maîtresse des Lunes et œil du ciel.

Hommage et messages

Offrandes odorantes et pensées tournées vers la Déesse,
Fumées de la matière crépitante et de l’esprit en liesse.
Voix claire dans le crépuscule et serpente grondante,
La pierre ancienne a rappelé sa vibration toujours actuelle,
Son droit au titre de pierre vivante,
Et l’appel puissant de sa jumelle…

Évocation de l’Équinoxe d’Automne Roue 3

Entre les troncs moussus des bois du Tertre, une petite procession serpente,
Entre les montants de la Porte automnale de l’équilibre, l’année s’enfonce,
Derrière le seuil de l’Équinoxe, la Saison sombre se profile,
Derrière le fil de l’horizon, Belenos disparaît.

Au cœur des hommes,
Au centre du cercle,
La lumière s’éveille,
Le feu s’anime.

Lumière intérieure,
Lumière solaire,
Feu de cohésion,
Feu intime.


Belenos invoqué,
Belenos honoré,
Belenos rayonnant,
Belenos enseignant :

« Apparence de déclin
N’est pas réelle vieillesse,
Toujours sur votre chemin,
Je veille, inaltéré, avec justesse.
Le courage de l’engagement, de l’action,
Le respect, la fraternité, la passion,
Je soutiens sans faille,
Mon feu n’est pas de paille.
Saison d’automne n’est pas stellaire décadence,
Mon amour sur vous se déverse avec constance,
Cultivez la graine d’or, la chaleur solidaire,
Alors en vous palpitera ma chaleur solaire… »

Photo de Aurélie Scouarnec (soumise à droits d’auteur). Avec son aimable autorisation.

Et dans le cercle, hommes et femmes deviennent par Sa grâce les membres d’une roue de cohésion, où le feu solaire court de cœur en cœur.

L’émotion palpite,
Les mots se délitent,
Les gorges se nouent,
Larmes sur les joues.

Saison de l’introspection,
Pour descendre en nos tréfonds,
Saisissons le courage à foison,
Dans le soutien de nos compagnons.
Face à la traversée sombre,
Cohésion du nombre !

Mais face au miroir,
Face à la justesse du noir,
Dans l’intimité de la graine d’Or,
Entièreté de l’Être sera seule ressource et trésor…

Rendez-vous en temps voulu au-dessus du Chaudron…