Accueil » Druidisme et actualités de l’ODD » Équinoxe de Printemps Roue 1 et éclipse solaire en AelYs

Équinoxe de Printemps Roue 1 et éclipse solaire en AelYs

Éclipse solaire

Honorer la danse des Aînés de lumière, le ballet de leur amour dans les cieux. Croissant de Belenos s’inclinant devant la présence de sa Belle. Présence sombre de Belisama révélée par son amant éclatant.
Couple divin, puissances célestes, qui rythment nos vies et fixent le moment de nos cérémonies…
Rendre hommage à la splendeur de leurs retrouvailles et présenter nos humbles offrandes ; chanter et danser sous leur regard bienveillant.

Équinoxe de printemps

Sentir l’équilibre suspendu des forces de la saison sombre et de la saison claire, et encourager, célébrer, honorer, la victoire imminente de Belenos sur l’obscurité, le basculement vers le rayonnement de la lumière dans nos journées, la croissance déterminée de l’énergie de vie venue des cieux et frappant la Terre de son Amour radieux.

Les forces de mort des divinités de l’Autre-Monde sereinement se retirent, après avoir permis l’introspection et l’accumulation de l’humus noir fertile sur le sol et dans les Êtres…

Évoquer, appeler, l’éclosion des forces de vie primordiales hors de leur cocon hivernal, l’explosion de la Graine et de l’Œuf, laissant jaillir à la lumière printanière les jeunes êtres en lesquels pulsent les eaux vertes et les eaux rouges, tout comme les eaux bleues pures animent la Terre en profondeur, serpentant sur le sol et dans la roche avec vigueur.
Honorer les Dieux gardiens de ces vies en devenir, protecteurs et animateurs de la Sève et du Sang : Esus de la Forêt profonde et Airmid aux doigts fertiles, couple maître de la vie végétale ; Kernunos au cri puissant, maître des animaux.

L’Œuf est potentiel lentement mûri durant la saison sombre, son éclatement sous la pression des jeunes corps, de la matière en croissance, répondant à l’appel de la lumière, est réalisation du foisonnement vital. De la Mort naît la Vie, tout comme l’expérience de la Vie enrichit les forces entropiques qui reviendront bientôt, au crépuscule de la Roue qui tourne inlassablement…

Puissance du feu au cœur du foyer aux écailles de Dragon, veille sur le sommeil des sacerdotes…

Après une journée de célébrations en équilibre, allumer un feu et veiller sur le cercle sacré durant la nuit où tout achève de basculer, et enfin saluer l’Aube du premier Jour de la saison claire, le premier rayon de Bel sur la Terre pétillante de cris et de bruissements…

Aube de la Roue, Ode à la Vie !

Laissez un commentaire