Accueil » Druidisme et actualités de l’ODD » Retour sur le Solstice d’Hiver de la Roue 3

Retour sur le Solstice d’Hiver de la Roue 3

Dans le silence feutré et ouaté de brume de la nuit la plus longue de l’année solaire, au sein de l’écrin accueillant de la clairière du Tertre, sacerdotes, membres et invités de l’Ordre Druidique de Dahut se sont retrouvés au soir du Solstice d’Hiver pour honorer Belenos.

Cercle restreint et feu couvant, ce fut une célébration marquée du sceau de l’intime, à l’image de la lanterne figurant la flamme dévorée puis rallumée, passant de main en main pour unir le cercle des humains…

Belenos lumière du solstice d'hiver

Pour commencer le cœur de la cérémonie, après l’allumage du feu central, fut évoquée la présence de Chor’l, le Loup Noir qui dévore peu à peu la lumière à l’approche du solstice d’hiver.

Ensuite vint le temps de l’invocation de Belenos, qui a honoré de sa présence les croyants réunis pour lui faire offrande. Au cœur de la nuit noire, il a rappelé la permanence de sa lumière et de son amour glorieux pour tous les vivants, malgré tous les dévoreurs et la froidure. Il a appelé chacun à contacter et chérir la graine d’or inaltérable, ressource propre de tous les êtres, vers laquelle se tourner tant comme refuge ultime que comme base pour la connaissance de soi et la construction de son projet de vie.

solstice d'hiver druidisme

Chacune des personnes présentes a pu confier au feu sa branche ou sa bûche, brute ou décorée, incarnation de son offrande au dieu Bel mais aussi contribution au feu du foyer qui rassemble les hommes et les invite à créer entre eux cette chaleur humaine, celle de la communauté des êtres, que Belenos a salué et incité à cultiver également, rappelant que même lorsque le feu « extérieur » fait défaut, le feu intérieur de la solidarité et de la foi est toujours là pour animer et réchauffer les hommes.

Puis le fruit du Soleil fut partagé, cadeau du monde végétal autant que de l’énergie de Bel. Les morceaux juteux gorgés de vie emplirent chacun de force et de santé et Belenos y associa directement sa Bénédiction, conjuguée à celle des divinités des cieux, pluie douce et fraîche, avant que ne soit close cette célébration en son honneur.

repas païen du solstice d'hiver
Photo : Enora LB.

Enfin, après avoir subi avec courage les rigueurs de la cérémonie en extérieur, ceux qui le souhaitaient se sont retrouvés au chaud pour partager un repas organisé par le comité des fêtes d’Arantelle : depuis le pain surprise jusqu’aux chocolats, autour d’une décoration de saison, ce fut une bien agréable manière de mettre en pratique les conseils du dieu solaire !

Laissez un commentaire